Main Menu

L'écho de Jijel

  • Jijel : Importante mobilisation

    Le vendredi 22 novembre 2019
    à 21:15:00


    La 40e marche qui vient de boucler au jour près le 9e mois de contestation du système politique algérien, a été marquée par une mobilisation importante à Jijel où par ironie certains soutiennent qu'il n'y a que « le hirak qui mêne campagne actuellement ». Cette réplique fait référence à l'absence totale de signes relatifs à une quelconque campagne électorale dans la région bien qu'elle soit officiellement à son 6e jour. Ce vendredi, le beau temps aidant, la foule a été impressionnante, avec une présence (…) - Jijel ville

  • Jijel : l'échangeur d'El-Ancer opérationnel

    Le jeudi 21 novembre 2019
    à 03:33:00


    Avec la réalisation d'un échangeur sur la RN 43, à l'entrée de la ville d'El-Ancer, l'accès au chef-lieu de cette commune se fait désormais sans encombre. Entièrement achevé, cet ouvrage, qui n'attend que son inauguration officielle, est de nature à rendre la circulation encore plus facile sur cette voie, permettant une fluidité du mouvement des véhicules en direction du centre urbain d'El-Ancer. Une fois officiellement ouvert, cet ouvrage, qui a connu du retard dans sa réalisation évitera aux véhicules de (…) - Jijel profonde

  • Jijel ne s'est pas mise au rythme de la présidentielle : Panneaux vides et représentations discrètes

    Le mercredi 20 novembre 2019
    à 03:23:00


    Alors que les rassemblements quotidiens devant le siège local de l'Anie ont signé leur cinquième jour consécutif pour protester contre la présidentielle du 12 décembre, la campagne électorale à Jijel reste sans attraits particuliers durant ces trois premiers jours. Les panneaux d'affichage installés aux quatre coins de la wilaya demeurent désespérément vides et aucun représentant des cinq candidats ne s'est manifesté pour coller un quelconque portrait ou programme. Aucun meeting n'a été annoncé, du moins (…) - Jijel profonde

  • Le Hirak n'a pas vocation à être structuré

    Le mardi 19 novembre 2019
    à 02:53:00


    Beaucoup de voix s'élèvent pour demander à ce que le hirak se structure, s'organise et se donne des représentants locaux et nationaux. Ce serait une erreur stratégique que l'Etat-Major exploitera pour diviser et affaiblir la dynamique du mouvement, comme l'a fait le DRS lors de la protestation populaire en Kabylie en noyautant les ‘arouchs et en provoquant leurs divisions. Le hirak est un mouvement social porteur d'une revendication nationale qui réunit l'ensemble des couches de la société. Il ne peut (…) - Réflexion

  • La victoire des tambours contre le silence qui étouffe

    Le lundi 18 novembre 2019
    à 02:48:00


    C'est une longue agonie que celle de ceux qui nous gouvernent. On les appellera ainsi car ils gouvernent. Ils décident, ils tranchent, ils jugent, ils condamnent et ils pillent. Ils pillent le temps des autres avant toute chose. Ils volent le temps des braves gens qui, sans armes, marchent. Ils marchent comme des essaims d'abeilles qui parlent et qui piquent. Ils parlent, ils disent la lassitude du temps qui passe et qui gâche la vie dans l'attente de la libération des âmes, des cœurs et des (…) - Réflexion

  • Jijel : Un taux d'occupation par logement de 4,86 personnes

    Le lundi 18 novembre 2019
    à 02:43:00


    Les données relatives au Taux d'occupation par logement (TOL) dans la wilaya de Jijel font ressortir 4,86 personnes par logement. Ce chiffre a été donné par la direction du logement lors d'une exposition à l'occasion de la Journée arabe de l'habitat, célébrée récemment. Ces données arrêtées au 30 septembre dernier révèlent que la commune la moins lotie en la matière est celle de Emir Abdelkader avec un TOL de 6,96. Tout comme les communes qui la suivent, cela s'explique par leur forte attractivité par rapport (…) - Jijel profonde

  • Jijel : Deux cadavres rejetés par la mer

    Le samedi 16 novembre 2019
    à 03:15:00


    Le problème des harrag s'est dramatiquement manifesté, mercredi dernier, sur les côtes jijeliennes, lorsque la mer a rejeté deux cadavres sur ses rivages. D'abord, c'est à Oued Z'hor, à l'extrême nord-est de la wilaya de Jijel, qu'un premier cadavre a été rejeté, en milieu de la journée, par la mer sur la plage de cette bande côtière, relevant de la commune d'El-Milia. À peine cette découverte macabre annoncée, qu'une deuxième dépouille d'un jeune en état de décomposition avancé a été retrouvée sur le (…) - Jijel profonde

  • Contestation citoyenne à Jijel : La marche maintient son cap et s'étend à El-Milia

    Le samedi 16 novembre 2019
    à 03:10:00


    La trente-neuvième marche à Jijel n'a pas dérogé à la règle des précédentes éditions, en réunissant des milliers de personnes qui ont arpenté le même circuit, bouclé en un tour complet entre l'APC, le centre-ville, la cité du Camp Chevalier et un retour à son point de départ, devant le siège communal. Les mêmes slogans de rejet de l'élection présidentielle et des figures du système de Bouteflika ont été repris par les manifestants, qui n'ont cessé de fustiger le pouvoir en place par des écriteaux qu'ils ont (…) - Jijel profonde

  • Détérioration du passage « provisoire » sur l'oued Tamendjar à El Ancer : Financer en urgence un pont vital

    Le samedi 16 novembre 2019
    à 02:39:00


    Financer en urgence un pont vital ». Telle est la véritable question à laquelle devra répondre dans les meilleurs délais le gouvernement pour résoudre le problème qui isole toute la partie sud de la commune d'El Ancer, dans la wilaya de Jijel. Outre les localités relevant de cette dernière commune comme Meharka, c'est toute la commune de Bouraoui Belhadef qui est désormais isolée après la détérioration du passage « provisoire » enjambant l'oued de Tamendjar, un confluent de l'oued Irdjana au lieu-dit (…) - Jijel profonde

  • Jijel : La mobilisation toujours intacte

    Le vendredi 15 novembre 2019
    à 14:23:00


    Comme les précédentes semaines, des milliers de personnes ont marché ce vendredi à Jijel pour rejeter les élections et la politique suivie par le pouvoir depuis 8 mois et exiger un changement. Ce vendredi a été aussi marqué par le retour du drapeau amazigh qui a été brandi par un groupe de militants après des mois d'éclipse. Autre fait notable les flèches décochées à l'adresse des magistrats du tribunal de Sidi M'Hamed de la Capitale. Parmi les slogans les plus repris, on mentionnera « Echaabyourid (…) - Jijel ville