Main Menu

Sciences et Avenir, l'actualité des sciences

  • Publié il y a 1 heure

    Covid-19: l'immunité, coffre-fort à plusieurs clés

    Peut-on être protégé contre le Covid-19 malgré un test sérologique négatif, ou même sans jamais avoir attrapé cette maladie? Une immunité encore mal comprise, basée sur d'autres mécanismes que les anticorps, pourrait peut- "Quels que soient les mécanismes, il est très probable qu'il y ait beaucoup de gens immunisés sans qu'on le détecte à la sérologie", c'est-à-dire aux tests anticorps, assure à l'AFP Yonathan Freund, professeur de médecine d'urgence à l'hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière. Cette théorie repose sur deux piliers.
  • Publié il y a 1 heure

    Coronavirus: bientôt 100.000 morts au Brésil, une tragédie annoncée

    Le Brésil entre dans son 6è mois de pandémie et le coronavirus continue d'y faire des ravages, avec bientôt 100.000 morts, une tragédie annoncée selon les spécialistes, faute d'une politique sanitaire nationale. "C'est une vraie tragédie, une des pires que le Brésil ait jamais connue", dit à l'AFP le sociologue Celso Rocha de Barros, alors que ce pays de 212 millions d'habitants déplore quelque 1.000 décès quotidiens en moyenne depuis plus d'un mois. Le premier cas confirmé de Covid-19 a été recensé à Sao Paulo, le 26 février, et le premier décès le 16 mars, également dans la plus grande mégalopole d'Amérique Latine.
  • Publié il y a 3 heures

    Bezos vend des parts d'Amazon pour une valeur de 1,9 milliard de dollars

    (Reuters) - Le PDG d'Amazon.com, Jeff Bezos, s'est déchargé d'une participation d'une valeur de 1.9 milliard de dollars (1.57 milliard d'euros) dans la compagnie ces derniers jours, selon un dépôt réglementaire publié mercredi. Au cours des deux premiers jours ouvrables d'août, Bezos a vendu plus de 600 000 actions dans le cadre d'un plan de négociation annoncé précédemment, lui laissant 54.9 millions d'actions d'une valeur d'environ 176 milliards de dollars aux prix actuels du marché.
  • Publié il y a 10 heures

    Pompeo veut retirer les applications chinoises "non fiables" des "App Stores"

    WASHINGTON (Reuters) - Les Etats-Unis veulent que les applications chinoises non fiables soient retirées des "App Stores" à disposition des utilisateurs américains de smartphones, a déclaré mercredi le secrétaire d'Etat Mike Pompeo. Ajoutant une nouvelle ligne au dossier d'accusation instruit depuis des jours par l'administration de Donald Trump, le chef de la diplomatie américaine a souligné que la plateforme de vidéos TikTok, qui appartient au groupe chinoise ByteDance, de même que l'application de messagerie WeChat, autre société chinoise, constituaient des "menaces significatives". Washington, a-t-il poursuivi, va s'employer pour empêcher plusieurs applications ou entreprises chinoises du secteur des télécoms d'avoir accès à des données sensibles personnelles ou liées à des entreprises.
  • Publié il y a 13 heures

    Les herbivores sont plus à risque d'extinction que les prédateurs

    Les animaux herbivores courent un plus grand risque d'extinction que les prédateurs et les omnivores, selon une étude parue mercredi dans la revue Science Advances -- et ce, qu'ils soient des mammifères, des oiseaux ou des reptiles. Le risque est particulièrement élevé pour les reptiles herbivores, comme les tortues, et les grands herbivores, comme les éléphants. Mais la tendance se vérifie quels que soient l'habitat (désert, forêts.
  • Publié il y a 13 heures

    11 nouvelles colonies de manchots empereurs découvertes

    Grâce à des images satellites, deux chercheurs de la British Antarctic Survey ont repéré les traces de 11 colonies de manchots empereurs dont l'existence n'avait pas encore été confirmée.
  • Publié il y a 14 heures

    Des indices d'une très rare désintégration du boson de Higgs annoncés par le Cern

    Le Cern, par le biais de deux expériences, a annoncé de nouveaux résultats jamais obtenus jusqu'alors au Grand collisionneur de hadrons. Ces derniers mettent en évidence la désintégration du boson de Higgs en deux muons, un phénomène extrêmement rare.
  • Publié il y a 15 heures

    Les canicules marines peuvent déplacer les espèces de milliers de kilomètres

    Les poissons et d'autres espèces marines pourraient devoir fuir à des milliers de kilomètres pour échapper aux canicules océaniques, selon une étude publiée mercredi qui souligne l'ampleur des dommages causés par ces augmentations subites de la température de l'eau. Ces vagues de chaleur sont terribles pour les écosystèmes marins, causant le blanchissement des coraux, tuant des oiseaux marins et forçant certaines espèces comme les poissons, les baleines ou les tortues à chercher des eaux plus fraiches, loin de leur aire de répartition habituelle. Ces pics de température, qui peuvent durer des mois, voire des années, sont une pression supplémentaire sur les océans qui se réchauffent déjà de manière progressive en raison du changement climatique.
  • Publié il y a 16 heures

    Explosions à Beyrouth, Crew Dragon et micro-plastiques : l'actu des sciences en ultrabrèves

    Dans cette sélection du 5 août 2020 : le nitrate d'ammonium provoque une gigantesque catastrophe au Liban, Thomas Pesquet rejoindra l'ISS dans une capsule déjà utilisée et des crustacés fragmentent les micro-plastiques.
  • Publié il y a 16 heures

    Au moins 5 morts aux Etats-Unis après le passage de la tempête Isaias

    Au moins cinq personnes sont mortes dans la tempête tropicale Isaias qui a balayé mardi la côte Est des Etats-Unis, et des centaines de milliers de personnes étaient toujours privées d'électricité mercredi matin. Après avoir touché terre en Caroline du Nord en tant qu'ouragan de catégorie 1 lundi soir, Isaias s'est ensuite affaiblie en tempête tropicale et a remonté la côte Atlantique américaine. Rétrogradée en dépression post-tropicale tard dans la soirée de mardi, elle a désormais atteint le Canada où elle devrait se dissiper jeudi, selon le Centre national des ouragans (NHC).
  • Publié il y a 16 heures

    Allemagne: une loi réduisant la pollution lumineuse pour sauver les insectes

    Le gouvernement allemand va présenter une loi visant à restreindre la pollution lumineuse et limiter l'utilisation de pesticides dans le but de préserver les insectes, pilier des écosystèmes dont la disparition s'accélère. Les associations écologistes saluent cette initiative mais estiment que le gouvernement ne va pas assez loin en n'interdisant pas immédiatement l'usage de certains herbicides comme le controversé glyphosate. Ce projet de loi présenté mercredi par la ministre de l'Environnement Svenja Schulze, et dont l'AFP a obtenu une copie, est la concrétisation d'un ensemble de mesures présentées par le gouvernement allemand mi-septembre en faveur du bien-être animal et de l'information des consommateurs.
  • Publié il y a 16 heures

    100 ans de nitrate d'ammonium, de la guerre à l'agriculture

    Invention du chimiste Fritz Haber, le nitrate d’ammonium a été "l’arme fatale" de l’armée allemande lors de la guerre de 1914-1918 avant d’être massivement recyclé en agriculture.
  • Publié il y a 16 heures

    L'agriculture intensive augmente les risques de pandémie

    L'exploitation des terres pour l'agriculture intensive, qui rapproche des humains les animaux sauvages dont l'habitat est dérangé, rend plus probable la survenue de pandémies telles que celle du Covid-19, selon une étude publiée mercredi. Selon cette étude publiée dans la revue Nature, les maladies dont sont porteurs les animaux sauvages ont plus de risque d'être transmises aux humains en raison de l'évolution de l'usage des terres. L'ONU estime que trois-quarts des terres de la planète ont été largement dégradés par les activités humaines depuis le début de l'ère industrielle.
  • Publié il y a 17 heures

    Sinistre à Beyrouth : pourquoi les explosions ont-elles été si puissantes ?

    Nous savons d'ores et déjà qu'un stock d'engrais au nitrate d'ammonium, une substance chimique également utilisée dans la fabrication d'explosifs, serait à l'origine des explosions à Beyrouth. D'une puissance extrême, l'onde de choc pourrait avoir été créée par différents mécanismes.
  • Publié il y a 17 heures

    TikTok versus Reels, la nouvelle fonctionnalité vidéo sur Instagram signée Facebook

    par Katie Paul SAN FRANCISCO (Reuters) - Facebook a annoncé mercredi le développement d'une plateforme similaire à l'application chinoise de partage vidéo TikTok aux États-Unis et dans plus de 50 autres pays, par l'intermédiaire d'une nouvelle fonctionnalité sur Instagram. Le lancement de Reels intervient quelques jours après que la société chinoise ByteDance, maison mère de TikTok, a entamé des discussions avec le groupe américain Microsoft sur l'éventuel rachat de TikTok US. L'application vidéo, très prisée des adolescents, est en effet dans le collimateur de l'administration Trump, qui a confirmé lundi avoir donné 45 jours à la plateforme chinoise pour vendre ses activités aux États-Unis, sous peine de les interdire le 15 septembre prochain.
  • Publié il y a 18 heures

    Washington a investi 9 milliards dans les vaccins contre le Covid-19

    Le gouvernement de Donald Trump a annoncé mercredi un nouvel investissement d'un milliard de dollars dans le projet de vaccin contre le Covid-19 de la compagnie pharmaceutique Johnson & Johnson, faisant monter les investissements totaux à plus de neuf milliards de dollars. Johnson & Johnson, via sa filiale Janssen, avait déjà reçu fin mars 456 millions de dollars. Le nouveau milliard financera un projet de démonstration de fabrication à grande échelle de son vaccin expérimental, avec la livraison promise de 100 millions de doses, si le vaccin prouve son efficacité.
  • Publié il y a 18 heures

    Des crustacés joueraient un rôle dans la pollution des eaux aux nano-plastiques

    Une équipe de recherche irlandaise vient de découvrir que certains êtres vivants peuvent fragmenter en seulement quelques jours des micro-plastiques que l’on trouve dans l’eau en morceaux encore plus petits, des nano-plastiques. Et c’est une mauvaise nouvelle pour les écosystèmes, avertissent les chercheurs !
  • Publié il y a 19 heures

    Le nitrate d'ammonium, composant détonant connu pour ses risques

    Présenté comme l'origine des explosions dévastatrices à Beyrouth, le nitrate d'ammonium est principalement employé comme engrais "azoté" pour un usage agricole, mais peut aussi entrer dans la composition de certains explosifs à usage civil. - Usages Le nitrate d'ammonium "est surtout utilisé comme engrais azoté pour les cultures de légumineuses à feuilles", indique la Société chimique de France. Ce type d'engrais, qui se présente sous forme de granulés blancs, est utilisé dans le monde entier pour obtenir un meilleur rendement et est jugé indispensable par de nombreux agriculteurs.
  • Publié il y a 19 heures

    Charente-Maritime: le département reprend la collecte d'animaux sauvages en détresse

    Des hérissons en mauvaise posture, de jeunes goélands tombés du nid ou encore des passereaux affaiblis bénéficient du service de collecte des animaux sauvages pris en charge par le Conseil départemental de Charente-Maritime depuis Un simple coup de fil au centre de soin du pôle nature du Marais aux oiseaux (05 46 75 37 54), sur l'île d'Oléron, permet de sauver ces animaux. "En premier lieu, on s'assure que l'animal est bien en détresse, s'il convient de le manipuler ou si la personne qui l'a trouvé ne va pas se mettre en danger. On n'encourage pas à intervenir directement", explique Christian Bavoux, responsable du centre à Dolus-d'Oléron.
  • Publié il y a 19 heures

    Année faste pour les flamants roses sur un salin de Camargue

    Le soleil pointe à peine sur les salins d'Aigues-Mortes (Gard) mais déjà montent les cris rauques de flamants roses gardant une "crèche" de poussins ciblée pour une opération de baguage: en 2020, ce site de Camargue connaît un "baby-boom" d'échassiers. En cette année marquée par la pandémie de coronavirus et le confinement, quelque 40.000 adultes et au moins 12.000 poussins de cette espèce emblématique et protégée au plan international ont été recensés sur ces salins de 8.000 hectares, en bord de Méditerranée. Jusqu'ici quelque 15.000 adultes avaient été observés chaque année à Aigues-Mortes et 1.000 à 1.500 naissances, soit environ dix fois moins que leur nombre en 2020.