Vous êtes ici >>> ACCUEIL LE PAYS L'Algerie Culture Musee Réhabilitation du musée
_TOP

Traduction automatisée

French Arabic English German Italian Portuguese Spanish

Formulaire d'Identification




"La victoire obtenue par la violence équivaut à une défaite, car elle est momentanée. "

Gandhi


Qui est en ligne ?

Nous avons 91 invités en ligne

Position géographique des connectés en temps réel.

Compteur de visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui170
mod_vvisit_counterHier324
mod_vvisit_counterCette semaine809
mod_vvisit_counterSemaine dernière1787
mod_vvisit_counterCe mois3653
mod_vvisit_counterMois dernier3233
mod_vvisit_counterDepuis le début568529

Aperçu de la localisation par pays des internautes visitant le site www.ahdouche.com !!! Nombres et provenances sur calcul d'adresse IP unique.

free counters

Dernière mise à jour

Dernière mise à jour le :
Mardi 24 Juillet 2018
à 20:15
Réhabilitation du musée
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Cherchell / Culture
Réhabilitation du musée

Musée Cherchell

Mémoire n Ce musée, qui vient d'être érigé en Musée national, fait l'objet actuellement d'une grande opération de réhabilitation afin de le mettre aux normes internationales.

Le musée, qui dispose depuis 2009 d'une autonomie financière, est fermé au public depuis plusieurs mois en raison des travaux de rénovation, de réaménagement et de mise en valeur des galeries afin qu'il puisse répondre aux normes en vigueur et aux recommandations de l'Unesco.
Une équipe de spécialistes de l'Institut allemand d'archéologie et d'Algériens est en effet à pied d'œuvre pour redonner un nouveau look au musée dont la visite sera complètement reprise pour la mettre aux normes internationales pour mieux mettre en valeur la période du royaume de Maurétanie et de la famille de Juba. Réalisée sur la base d'une convention entre l'Ogebc et l'Institut d'Archéologie de Berlin, la première phase de l'opération s'est achevée en août dernier avec la restauration, la consolidation de plusieurs pièces du musée et leur mise en valeur à travers une nouvelle réorganisation des galeries.
La mise en valeur des statues à travers une thématique qui est dédiée à la famille de Juba II, selon les différents âges de ses personnalités à savoir Cléopâtre, Ptolémée, Juba II, se veut didactique en ce sens qu'elle permet aux visiteurs de se familiariser avec l'histoire de cette famille prestigieuse qui a marqué l'histoire de cette région.
Cette nouvelle disposition des statues du musée, est destinée aussi à créer une harmonie à l'intérieur de celui-ci qui s'étale aussi sur l'histoire gréco romaine, méconnue par beaucoup, en rappelant les différents cultes , les dieux et les divinités féminines qui y sont représentées. De nombreux travaux, en particulier de confortement de la bâtisse et de son sol, d'étanchéité et de réfection de la toiture doivent être menés par tranches ainsi que l'installation d'un système de sécurité répondant aux normes et à la richesse du fonds de ce musée seront lancés incessamment avant d'envisager son ouverture au public.
Plusieurs actions sont menées parallèlement pour préparer des socles en marbre antisismique, restaurer quelques pièces et revoir l'organisation des quatre galeries et du patio du musée qui abrite une des plus belles collections de statues de l'Afrique du Nord, selon les spécialistes. Outre les statues de la famille royale des Juba, qui accueillent le visiteur avec le buste du roi Juba II, des sculptures des têtes de Séléné, son épouse, et de sa mère, Cléopâtre, on trouve parmi les plus intéressantes statues exposées celles de copies de chefs-d'œuvre grecs disparus avec la Caryatide, l'Hercule, l'Apollon de Cherchell, une Athéna à l'acanthe, une Déméter Korè et enfin une Venus copie de Scopas.

R .L. / APS

http://www.infosoir.com/edit.php?id=108935