Vous êtes ici >>> ACCUEIL AHDOUCHE Travaux Trois classes en dur pour l’école primaire d’Ahdouche
_TOP

Traduction automatisée

French Arabic English German Italian Portuguese Spanish

Formulaire d'Identification




"J'appelle préjugé, non pas ce qui fait qu'on ignore de certaines choses, mais ce qui fait qu'on s'ignore soi-même. "

Montesquieu


Qui est en ligne ?

Nous avons 99 invités en ligne

Position géographique des connectés en temps réel.

Compteur de visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui255
mod_vvisit_counterHier303
mod_vvisit_counterCette semaine1853
mod_vvisit_counterSemaine dernière1787
mod_vvisit_counterCe mois4697
mod_vvisit_counterMois dernier3233
mod_vvisit_counterDepuis le début569573

Aperçu de la localisation par pays des internautes visitant le site www.ahdouche.com !!! Nombres et provenances sur calcul d'adresse IP unique.

free counters

Dernière mise à jour

Dernière mise à jour le :
Mardi 24 Juillet 2018
à 20:15
Trois classes en dur pour l’école primaire d’Ahdouche
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Trois classes en dur pour l’école primaire d’Ahdouche

L’école primaire du village Ahdouche a bénéficié de la réalisation de trois classes en dur. Une étude lancée par le service technique de cette localité, une décision prise par les responsables de l’APC, afin d’éradiquer définitivement les deux classes en amiante datant des années 1990, ces deux classes vont être remplacées par des classe en dur, ce n’est pas seulement qu’elles sont vieilles, mais elles contiennent de l’amiante, cela représente un grand danger pour la santé des écoliers et de même pour les enseignants. Selon des spécialistes reconnus, une once d’amiante peut contenir jusqu’à un million de fibres microscopiques cancérigènes, infectant ainsi l’air qu’on respire, le sol sur lequel on marche, l’eau qu’on consomme et jusqu’à nos cellules humaines. Cela favorise l’émergence de plusieurs maladies, souvent incurables, dont le cancer broncho-pulmonaire. Il faut signaler que cette infrastructure et classée comme l’une des priorités par les différents exécutifs communaux.

Samer S.


Si vous avez des photos ou des informations concernant le chantier ou le cimetière je suis preneur. Merci d'avance à tous...