• 1

  • 2

  • 3

  • 4

Copyright 2019 - Custom text here

APS : Région

   

APS - RÉGIONS

  • Le lundi 15 juillet 2019
    à 17:50:00

    Oran: réception de 5 lycées et 8 CEM avant la prochaine rentrée scolaire


    ORAN, - Le secteur de l’éducation dans la wilaya d’Oran sera renforcé par la réception de 5 lycées et 8 CEM outre des groupes scolaires avant la prochaine rentrée scolaire, a-t-on appris lundi de la direction de wilaya des équipements publics. Ces lycées d’une capacité chacun de 1.000 places ont été réalisés dans les nouvelles cités d’habitation de Misserghine, Oued Tlélat et Ain El Beida (Es Sénia). Les CEM d’une capacité de 13 à 17 classes chacun se trouvent dans les communes de Hassi Bounif, Sidi Chahmi, Oued Tlélat, El Mohgoun (Arzew) et Ain El Beida (Es Sénia). Les 20 groupes scolaires du cycle primaire sont également réalisés à travers différentes régions de la wilaya. Il est prévu la réception avant la fin de l’année en cours d’un autre lot de projets d’établissements scolaires qui connaissent un taux d’avancement appréciable, dont 3 lycées. A noter que ces structures éducatives sont réalisés par la direction des équipements publics, l’Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI), l’entreprise nationale de promotion immobilière et l’agence nationale d’amélioration et développement du logement (AADL).

  • Le lundi 15 juillet 2019
    à 15:19:00

    Laghouat : quatre transformateurs installés pour renforcer le réseau d’électricité  


    LAGHOUAT- Quatre (4) nouveaux transformateurs électriques ont été installés dans différentes communes de la wilaya de Laghouat dans le cadre du programme d’urgence de 2019 visant l’amélioration du réseau d’électricité, a-t-on appris lundi auprès de la direction locale de l’entreprise de distribution de l’électricité et du gaz (Sonelgaz). D'un cout de 62 millions Da, ces nouvelles installations devront renforcer le réseau de distribution de l’électricité et mettre un terme aux perturbations et coupures récurrentes du courant électrique, notamment en période de fortes chaleurs, a précisé le chargé de la communication à la Sonelgaz, Mourad Ghalem. Ces nouvelles installations portent à 2.886 le nombre de transformateurs électriques en place jusque là à travers la wilaya et ayant permis une sensible amélioration du réseau, a-t-il souligné. Selon M. Ghalem, cette opération a été renforcée également par la réalisation de 11 lignes supplémentaires de basse tension au niveau de certains quartiers des communes de Laghouat, Aflou, El-Beida et Bennacer Benchohra, qui connaissaient des perturbations de leur réseau. Les services de Sonelgaz ont imputé aussi les causes des coupures électriques aux cas d’agression sur le réseau électrique souterrain, en l’absence de coordination entre les services de la Sonelgaz et les entreprises de réalisation des différents projets de développement. La wilaya de Laghouat a réalisé ces dernières années un bond qualitatif en termes de raccordement au réseau électrique qui a permis d’atteindre un taux de 98%, a aussi fait savoir le chargé de communication de Sonelgaz-Laghouat.  

  • Le dimanche 14 juillet 2019
    à 18:43:00

    Ain Témouchent: protestation des travailleurs du centre d’enfouissement technique 


    AIN TEMOUCHENT- Plusieurs travailleurs de l’entreprise publique de gestion du centre d’enfouissement technique des déchets de la commune de Sidi Benadda (Ain Témouchent) ont bloqué les portes de cette entreprise interdisant l'accès à des dizaines de camions de collecte d'ordures, a-t-on constaté. Les travailleurs de cette entreprise contestent la suspension du secrétaire général de la section syndicale de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) et les conditions de travail, revendiquant leur amélioration, ont indiqué les participants à ce mouvement pacifique de protestation. Les protestataires réclament aussi la revalorisation des salaires, la révision de la convention collective et une clarification de la vision de la gestion de l’entreprise. Ce sit in a vu la présence d'adhérents à l’union locale de l’UGTA et à d’autres branches syndicales en signe de solidarité avec les travailleurs de l’entreprise publique des déchets domestiques. Le directeur de l’entreprise de wilaya de gestion du centre d’enfouissement technique des déchets d'Ain Témouchent a souligné que ce mouvement est "illégal", indiquant qu'"aucun préavis n’a été déposé et que la suspension du secrétaire général de la branche syndicale UGTA a été décidée par la commission de discipline pour dépassements". Au sujet des conditions de travail, le même responsable a fait savoir que toutes les dispositions ont été prises pour doter les travailleurs de combinaisons de travail, de gants et de casques protecteurs dont les décharges signées par eux font foi. Pour la convention collective, il a signalé qu'elle fait l'objet de révision, soulignant toutefois que les salaires dans cette entreprise sont jugées "satisfaisants" par rapport au secteur privé et à la fonction publique. L’entrée principale de l’entreprise de gestion du centre d’enfouissement technique des déchets de Sidi Benadda (Ain Témouchent) a enregistré des files de camions de transport d’ordures venus décharger dont certains ont rebroussé chemin.

  • Le dimanche 14 juillet 2019
    à 17:17:00

    Rentrée scolaire 2019-2020 : réception de 93 nouveaux établissements à Alger 


    ALGER- La prochaine rentrée scolaire (2019/2020) à Alger verra la réception de 93 nouveaux établissements éducatifs et 17 cantines, a indiqué, dimanche, un communiqué des services de la wilaya d'Alger. Le Conseil de la wilaya, réuni dimanche dans le cadre des préparatifs pour la prochaine rentrée scolaire, a annoncé la réception d'un nombre important de projets scolaires au nombre de 93 établissements éducatifs supplémentaires, 34 classes en extension et 17 cantines scolaires, a précisé la même source.   Détaillant la nature de ces établissements, la même source fait état de 70 groupes scolaires, 16 CEM, 07 lycées, 34 classes en extension et 17 cantines scolaires. Selon la même source, plusieurs infrastructures scolaires connaissent de grandes opérations de réhabilitation touchant notamment l'éclairage, les WC et la peinture.   Le wali qui a présidé les travaux du Conseil, a donné des instructions dans le cadre des préparatifs de la prochaine rentrée scolaire, portant en particulier sur la nécessité de s'engager au parachèvement de l'ensemble des projets dans les délais impartis et au suivi minutieux du programme de réhabilitation que connaissent les établissements scolaires. Le wali a également recommandé de veiller au raccordement des établissements scolaires réceptionnés récemment au réseaux de d'eau, d'électricité et du gaz, avec aménagement des accès de ces établissements. Il a, en outre, souligné l'importance d'aménager toutes les cantines et de désigner leurs fournisseurs, dans le but d'assurer leur disponibilité au premier jour de la rentrée scolaire, conclut le communiqué.  

  • Le dimanche 14 juillet 2019
    à 17:04:00

    Boumerdes : plus de 3,7 millions d’estivants sur les plages en un mois et demi


    BOUMERDES - Plus de 3,7 millions d’estivants de différentes wilayas du pays, ont afflué vers les plages de la wilaya de Boumerdes, durant la période allant du 1 juin au 13 juillet courant, a-t-on appris, dimanche, auprès des services de la protection civile. "Ce nombre d’estivants, qui dépasse toutes les prévisions, est en nette hausse comparativement au nombre de vacanciers enregistrés, à cette même période de l’année 2018, durant laquelle l’affluence sur les plages a été estimée à un peu plus de 1,5 million", a indiqué, à l’APS, le chargé de la communication auprès de ce corps constitué, le lieutenant Ait Kaci Ahmed. Les grandes plages réputées de la wilaya, à l’instar de celles de Boumerdes, Corso, Cap Djinet, Zemmouri El Bahri, Dellys et Boudouaou El Bahri sont les plus prisées par les estivants, notamment en week-end (vendredi et samedi). Le lieutenant Ait Kaci a souligné, à titre indicatif, le recensement de pas moins de 600.000 estivants durant le week end dernier. Les centres de vacances de la wilaya, de même que les auberges et camps de jeunes, et les établissements primaires du littoral de la région accueillent, également, depuis le début de la saison estivale, un grand nombre de vacanciers, au titre de différents programmes de solidarité, inscrits au titre des échanges entre les wilayas du Sud, de l’Intérieur et des Hauts plateaux, a-t-il ajouté. Pour le lieutenant Ait Kaci, la forte affluence des vacanciers sur les 47 plages autorisées à la baignade de la wilaya s'explique par les fortes températures et l'humidité enregistrées à la période considérée, outre les importantes opérations d'aménagement et de nettoyage entreprises, en vue de leur assurer de bonnes conditions d'accueil et de sécurité. A cela s'ajoute la mise en exploitation de plus de 150 nouvelles lignes de transport entre les communes reculées de la région et son littoral, ainsi que d'autres lignes inter wilayas pour assurer le transport des estivants de et vers les wilayas de Tizi-Ouzou, Bouira et Blida, notamment. A noter l’entrée en service, durant cette saison estivale 2019, de trois nouveaux camps de vacances familials, d’une capacité d’accueil de 750 lits, qui s’ajoutent à cinq autres déjà opérationnels, parallèlement à la réception de deux nouveaux hôtels (180 lits) respectivement à Boumerdes et Corso, sur un total de 58 projets en réalisation. Ces nouvelles structures portent à 12 le nombre de camps de vacances, d’une capacité d’accueil globale de 6.550 lits, repartis tout au long du littoral de la wilaya (plus de 100 km) parcouru par 63 plages dont 47 autorisées à la baignade. Durant l’été 2018, la wilaya a accueilli un flux global de prés de 15 millions d’estivants. Par ailleurs, le même responsable a fait part de prés de 300 surveillants de plages saisonniers mobilisés, durant cette saison, aux cotés de 120 autres surveillants professionnel. Il a, en outre, signalé quelque 4.514 interventions réalisées, depuis le début de la saison, ayant donné lieu au sauvetage de 3.554 personnes de la noyade. Sachant que près de 862 personnes ont été assistées sur place, au moment où 121 ont été transférées vers des centres de soin. "Sept morts par noyade ont été enregistrées dans la wilaya, tant au niveau de plages surveillées que non surveillées", est-il déploré de même source.  

  • Le dimanche 14 juillet 2019
    à 17:00:00

    Laghouat: plus de 360 cas de piqures de scorpions au premier semestre


    LAGHOUAT-Au moins 366 cas de piqures de scorpions ont été enregistrés durant le premier semestre de l’année en cours à travers la wilaya de Laghouat, a-t-on appris dimanche de la direction locale de la Santé et de la population (DSP). Ce nombre est en baisse par rapport à la même période de l’année dernière où avaient été recensés 475 cas sur un total annuel de 2.064 piqures de l’insecte, dont deux ayant entrainé le décès (un nourrisson et un enfant), a-t-on précisé. Les communes de Laghouat, Ksar El-Hirane, Aflou, Gueltat Sidi-Saâd et Brida, sont les zones de la wilaya à haute prévalence d’envenimation scorpionique, selon les services de la DSP qui relèvent une baisse du fléau d’une année à une autre dans la wilaya, citant l’année 2017 ou avaient été déplorés 2.348 cas de ce type d’envenimation, dont quatre (4) décès. La wilaya de Laghouat a obtenu dernièrement, dans le cadre des efforts de lutte contre l’envenimation scorpionique, l’aval du ministère de tutelle et de l’Institut Pasteur d’Alger pour la création d’une unité de collecte de scorpions et de production du sérum anti-venin de scorpion, a fait savoir la même source. Pour cela, des actions sont menées en coordination avec les associations locales pour intensifier les opérations de ramassage de l’insecte et l’organisation de campagnes de sensibilisation sur la prévention des dangers du scorpion.    

  • Le dimanche 14 juillet 2019
    à 16:43:00

    Températures caniculaires jusqu'à mardi sur plusieurs wilayas du sud


    ALGER- Des températures caniculaires atteindront ou dépasseront localement les 48 degrés Celsius sur plusieurs wilayas du Sud du pays, a indiqué l'Office national de météorologie dans un bulletin spécial. Ces températures caniculaires affecteront les wilayas d'Adrar, le Nord de Tamanrasset et Ouargla, a précisé la même source, ajoutant que la validité de ce BMS est en cours jusqu'au mardi 16 juillet à 21h00 et jusqu'à ce soir à 21h00 pour la wilaya d'El-Oued.  

  • Le dimanche 14 juillet 2019
    à 16:30:00

    Annaba : cérémonie de sortie de promotions de 835 agents de police


    ANNABA - Le Directeur général de la Sûreté nationale Abdelkader Kara Bouhadba a présidé dimanche à l'Ecole de police El Hadi Khediri (Annaba), la cérémonie commune de sortie de promotion 835 agents de police des écoles de police des wilayas d’Annaba, Guelma et Souk Ahras. Baptisée au nom du martyr du devoir national "Amrouni Bourahla", assassiné à Annaba en 1994, cette promotion comporte 351 agents de l’école de police El Hadi Khediri d’Annaba, 283 de l’école de police de Sedrata (Souk Ahras ) et 201 autres de l’école de police Rabhi Nouar de Bouchegouf ( Guelma), ayant tous suivi une formation pédagogique et pratique de douze mois, a-t-on expliqué lors de la cérémonie. En plus de la remise des grades et des diplômes aux promus cette cérémonie a été également marquée par des exhibitions d’arts martiaux de tir et d’autodéfense, ainsi que des exercices pratiques de maintien de l’ordre public. Il est à noter que cette cérémonie s’est déroulée en présence des autorités civiles et militaires de la wilaya d’Annaba, des cadres de la Sûreté nationale et des familles des agents promus.

  • Le dimanche 14 juillet 2019
    à 16:29:00

    Tizi-Ouzou: prévision de récolte de plus de 13 600 quintaux de liège


    TIZI-OUZOU- Une récolte de 13 668 quintaux de liège est prévue cette année dans la wilaya de Tizi Ouzou, au titre de la campagne qui a été entamée début juin dernier, a-t-on appris, dimanche, du conservateur des forêts Ould Mohamed Youcef. L’objectif fixé pour cette saison est inférieur à celui de l’année dernière où la wilaya a réalisé une récolte record de liège en collectant pas moins de 17 000 qx. Toutefois avec les 13 668 quintaux prévus cette saison Tizi-Ouzou se passionnera à la deuxième place après la wilaya de Jijel en terme de production de liège a souligné ce même responsable. Cette récolte se fait sur 39 cantons. Le gros sera réalisé dans la forêt des Beni Ghobri avec une prévision de récolte de 2 669 qx à Ighil N’chaara, 1 469 qx Tizi Oufellah, 1 165 qx Ath Bouadha. Une récolte de 500 qx de liège est attendue à Averkane dans la forêt de Tamgout, le reste de la récolte sera réaliser dans les autres cantons de la wilaya, a souligné M. Ould Mohamed. La récolte qui est assurée par une quarantaine d’ouvriers mobilisés par de l’entreprise régionale de génie rurale (ERGR) Djurdjura, sera acheminée vers le dépôt de Yakourene qui est d’une capacité de stockage de 15 000 qx, a indiqué ce même responsable qui a relevé un manque de main d’œuvre qualifié pour cette opération. Ce déficit a contrait l’ERGR à compléter ses équipes de démascleurs avec des ouvriers de la wilaya de Skikda. Par ailleurs et en vue de régler ce problème de manière définitive cette même entreprise a formé des ouvriers au niveau du centre de formation des agents forestiers de la wilaya de Jijel. Ce personnel formé est entrain de former à son tour des ouvriers sur le terrain, a observé M. Ould Mohamed.  

  • Le dimanche 14 juillet 2019
    à 14:58:00

    Comparution de 40 personnes soupçonnées de corruption par le juge d’instruction à M’sila  


      ’SILA- Quarante (40) personnes, soit cinq travailleurs à l’université, cinq à l’agence de wilaya CNAS et 30 entrepreneurs comparaissent ce dimanche devant le juge d’instruction près le tribunal de M’sila pour corruption, apprend-on de source judiciaire. La même source a précisé que 22 parmi les mis en cause dans des affaires de corruption sont accusés de "faux et usage de faux de documents officiels publics", de "délit d’établissement et utilisation de certificats attestant de faits inexacts" et d' "abus de fonction". Les inculpés mettaient à jour les dossiers des entrepreneurs et remettaient à ces derniers des documents attestés leur permettant de soumissionner à des appels d’offres nationaux pour la réalisation de projets publics, a précisé la même source qui a indiqué que les mises à jour s’appuyaient sur des attestations universitaires falsifiées. Aussi, 22 des mis en cause ont été placés samedi en garde à vue en attendant leur comparution de devant le juge d’instruction, a-t-on indiqué de même source.  

   

Recherche

f t g m