Vous êtes ici >>> ACCUEIL LE PAYS Les balades en Algérie Balade à Bejaia
_TOP

Traduction automatisée

French Arabic English German Italian Portuguese Spanish

Formulaire d'Identification




"Deux faiblesses qui s'appuient l'une à l'autre créent une force. Voilà pourquoi la moitié du monde, en s'appuyant contre l'autre moitié, se raffermit. "

Léonard De Vinci


Qui est en ligne ?

Nous avons 51 invités en ligne

Position géographique des connectés en temps réel.

Compteur de visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui255
mod_vvisit_counterHier303
mod_vvisit_counterCette semaine1853
mod_vvisit_counterSemaine dernière1787
mod_vvisit_counterCe mois4697
mod_vvisit_counterMois dernier3233
mod_vvisit_counterDepuis le début569573

Aperçu de la localisation par pays des internautes visitant le site www.ahdouche.com !!! Nombres et provenances sur calcul d'adresse IP unique.

free counters

Dernière mise à jour

Dernière mise à jour le :
Mardi 24 Juillet 2018
à 20:15
Promenade à Bejaia
Note des utilisateurs: / 7
MauvaisTrès bien 

Cette cinquième (et dernière) promenade algérienne nous emmène à Bejaiaqui est la ville la plus peuplée de la Kabylie et son principal pôle économique. Le nom français de Bejaia est Bougie qui a donné son nom à ce que nous utilisons toujours parfois pour les gâteaux d’anniversaire … Le mot est apparu dans la langue française au XIVème siècle, de Bugaya, nom de Bejaia à cette époque, qui fournissait la cire pour la fabrication des chandelles.

bejaia-depuis-gouraya  

Le principal atout de Bejaia est son site naturel, cette large baie interrompant la côte escarpée qui court depuis les faubourgs d’Alger. Ce site exceptionnel  explique pourquoi la ville a été fondée dès la période romaine et a toujours gardé une grande importance stratégique et économique tout au long de son histoire. Ce site permet à la ville de garder son charme, malgré une croissance assez anarchique.

le-plateau-de-gouraya-dominant-bejaia

Les traces de la présence française
  

Le bord de mer de Bejaia a le même style français que celui d’Alger, à la couleur méditerranéenne blanche et bleue. Certains immeubles s’offrent le luxe de ressembler à des palaces niçois ou arborent des belles façades Art Deco.

 bejaia-centre-021113-10

batiment-officiel-a-bejaiaComme dans la plupart de ses colonies, la France a laissé un certain nombre de constructions abritant les principales administrations de l’époque. Elles sont souvent occupées à présent par l’administration ou les banques algériennes.

bejaia-francaise-051024-7

Parfois de beaux bâtiments restent vides, comme l’ancien palais de justice.

poste-centrale-de-bejaia ancien-palais-de-justice-a-bejaia

Les ruelles étroites du centre ville évoquent les rues d’une petite sous préfecture du sud de la France.

rue-dans-le-centre-de-bejaia rue-montante-dans-le-centre-de-bejaia

D’autres rues sont bordées de maisons particulières aux ferronneries délicates et aux terrasses ombragées.  

Bejaia centre bejaia-centre-060214-1-recadre

La plupart de ces maisons sont très bien entretenues et font l’envie de tous les autres Bougiotes qui habitent dans les “HLM” de la périphérie. Partout, les paraboles témoignent du besoin des Algériens de regarder au delà de leurs frontières dont ils peuvent difficilement sortir.

Maison individuelle

Les vestiges du passé

Le passé mouvementé et compliqué de Bejaia a laissé quelques vestiges vieux de plusieurs siècles, malheureusement pas en très bon état : la Porte El Bounoud, la Porte Sarrazine, la Kasbah, etc.

bejaia-porte-el-bounoud-051025-3 porte-el-bounoud-a-bejaia 

Porte Sarrazine bejaia-ruines-051024-5

Je n’ai jamais trouvé d’explications très claires sur l’origine de ces vestiges…

bejaia-vieille-ville-051023-5 Kasbah de Bejaia

Bejaia moderne

La Bejaia moderne s’étend de façon anarchique et peu harmonieuse sur les contreforts de la montagne de Gouraya et l’embouchure de la Soumann.

immeuble-moderne-a-bejaia centre-culturel-de-bejaia
Quelques constructions veulent montrer une certaine audace, du moins dans les couleurs comme, par exemple, la Maison de la Culture.

L'université de BejaiaL’ensemble moderne le plus réussi me semble être l’Université.

Cité populaire de Bejaia bejaia-moderne-7Les faubourgs sont recouverts d’immeubles de 5/6 étages, en plus ou moins bon état suivant leur vétusté. Parfois les immeubles sont habités sans être complètement terminés.

Une statue d’un martial Moujahdin marque une direction encore inconnue...

bejaia-le-moujahidin-recadre 

Le port de Bejaia

Une grande partie de l’espace est occupé par les équipements portuaires et industriels : Bejaia est le 4ème port algérien.

Lieux de promenade et de détente

place-guedon-au-centre-de-bejaia platanes-de-la-place-guedon-au-centre-de-bejaia 

Au cœur du centre ville, la place Gueydon est un des lieux favoris de détente des Bougiotes : sous les platanes ou face à la vue panoramique sur la baie de Beijaia, ils viennent boire un café (ultra fort !) ou un jus de fruit venant d’une usine locale en devisant pendant des heures. 

place-guedon-a-bejaia

la-brise-de-mer-a-bejaia la-pecherie-a-bejaia

Autre endroit très prisé, la Brise de mer où on peut aussi siroter une boisson non loin du port pétrolier dont la présence reste, curieusement, assez discrète. Elle est compensée par le petit port de pêche artisanal où accostent quelques rares bateaux. Un hôtel est en construction depuis des années, pour profiter du boum touristique tant attendu mais qui reste toujours à attendre en dehors de la clientèle locale. Cependant, cet été, on a aperçu dans les rues de Bejaia des Français et … des Italiens !

les-montagnes-autour-de-bejaia-vues-depuis-la-brise-de-mer

Autre lieu de promenade favori des Bougiotes, le Parc national de Gouraya est le poumon vert de Bejaia, qui domine la ville jusqu’au sommet de la montagne du même nom : Gouraya est la sainte protectrice de la ville, parmi les 99 autres saints dont s’honore la ville.

Montagne de GourayaCe parc permet de se promener dans une forêt de pins et d’eucalyptus, de maquis et de broussailles, au bord de l’Anse des Ayguades, avec vue sur l’horizon montagneux de la Baie de Bejaia, en compagnie de singes qui s’adonnent à de jolies scènes d’harmonie familiale.

baie-de-bejaia-depuis-gouraya-060215-15 singes-a-gouraya

La mer, toujours présente, est-elle un lien avec l’Europe ou un fossé qui l’en éloigne ?

mer-depuis-gouraya

source : http://jmph.blog.le.monde.fr/2007/07/27/promenades-algeriennes-4-la-kabylie/